Pour maximiser l’efficacité d’une application foliaire de manganèse

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Mont-Saint-Hilaire, le 16 juin 2021 –

Le soya et le blé sont deux cultures sensibles à une déficience en manganèse, particulièrement en conditions de sécheresse. Une application foliaire peut régler cette problématique. Toutefois, l’efficacité de cette application variera selon le type de produit employé.
C’est ce que démontre un projet expérimental réalisé par Axter Agroscience. Dans le cadre du protocole, des plants de soya ont été cultivés en serre. Trois traitements foliaires ont été comparés. Le groupe témoin n’a reçu qu’une application d’eau. Un second groupe a reçu une application foliaire constituée d’une solution de manganèse standard. Enfin, un troisième groupe a eu une application de MnBooster 2.0. Outre du manganèse, ce produit commercialisé par Axter contient du C-plex et un acide fulvique spécifique. Il a été développé pour améliorer à la fois l’absorption et la translocation du manganèse dans la plante.
On a mesuré la teneur en manganèse des tissus foliaires dans chacun des trois groupes. Dans le groupe témoin, la concentration moyenne de manganèse s’est élevée à 330 ppm de manganèse. Les plants ayant reçu une application de la solution de manganèse foliaire standard ont affiché une meilleure teneur, soit 495 ppm. La teneur en manganèse a grimpé en flèche dans le groupe traité avec le MnBooster 2.0 pour atteindre 957 ppm, soit le double de celle obtenue avec la solution standard et près du triple du taux des plants ayant reçu seulement de l’eau. À noter que ces écarts sont statistiquement significatifs.
Cet essai démontre que le choix de la source de manganèse foliaire est crucial. Avec le MnBooster 2.0, on s’assure de fournir à la culture tout le manganèse qu’il lui faut.


Contacts :
Germain Pelletier 514 756-1308
Anass Benhammou, agr 514 820-6135

 
Axter © Droit d'auteur 2022
WordPress by - Guerilla Web